Plan de déconfinement : ce qu’il faut retenir pour les écoles

Depuis quelques mois, le monde est en menace sanitaire suite à la propagation d’une pandémie. Le COVID-19 n’a cessé de faire des morts sur tous les continents. L’économie des grandes puissances ainsi que les activités quotidiennes des populations connaissent une véritable régression. L’éducation des enfants à travers les écoles et lycées est interrompue jusqu’à nouvel ordre.

Toutefois, avec le déconfinement progressif engagé dans certains pays tels que la France, une lueur d’espoir renaît. Découvrons ici les nouvelles réformes annoncées par le gouvernement dans le cadre de la seconde du deconfinement.

Les mesures prises par le gouvernement pour la reprise des cours

Au cours d’une conférence de presse, le ministre de l’Éducation nationale a annoncé la reprise des cours pour le 2 juin. Cette date doit aussi annoncer la réouverture des lycées et collèges. La situation face à la pandémie n’étant pas encore sous contrôle, les écoles et lycées doivent suivre des règles et des mesures pour le déconfinement.

Ces mesures ont été prises par le gouvernement pour limiter le cas de propagation du virus. Selon les mesures, chaque classe doit accueillir un effectif restreint de 15 élèves tout en respectant la distance moyenne. Les cas les plus prioritaires selon le ministre sont les enfants handicapés qui représentent près de 4 % des enfants scolarisés.

Selon les documents fournis par le gouvernement, les règles de distanciation physique sont toujours de rigueur ainsi que les gestes barrières. Ainsi, les élèves, les autorités administratives ou les professeurs ne doivent pas se serrer les mains. Les locaux ainsi que les matériaux de travail doivent être régulièrement désinfectés pour une limitation de l’infection. Par ailleurs, le lavage des mains est une étape très importante à ne pas négliger dans le processus de désinfection des élèves et professeurs.

Le bac français annulé

Comme annoncé par Jean-Michel Blanquer, le bac français est annulé pour cette année scolaire à cause de la situation sanitaire que connaît le pays. C’est d’ailleurs une très bonne nouvelle pour les élèves français qui ne cachent pas leur joie à travers les postes et vidéos sur les réseaux sociaux.

L’examen initialement prévu pour fin juin aura lieu sous forme de contrôle continu. Cette annulation est justifiée par le manque de préparation des élèves à l’examen ainsi que le confinement général prononcé par l’État. Cette annulation n’est pas seulement une joie pour les élèves, mais aussi pour les syndicats. En effet, cette proposition d’annuler le bac français en raison du COVID-19 est une décision unanime chez les syndicats.

Les difficultés rencontrées par les lycéens et étudiants

La pandémie du covid a d’abord fait énormément de morts dans le rang de la couche vieillissante française. Certains élèves ou étudiants ont fait face à de nombreuses difficultés comme la mort d’un proche ou même d’un parent. C’est une situation qui a causé un grand stress chez les étudiants. Bien que des mesures soient prises pour des cours à distances, plusieurs étudiants évoquent une difficulté dans le suivi de ces enseignements.

Se préparer pour la nouvelle année scolaire

L’heure n’est plus au désespoir, il est temps de se préparer pour la nouvelle année. C’est un nouveau départ, il faut donc avoir des avis sur les écoles. SI vous résidez à Bordeaux, l’idéal serait de prendre des avis ecole bordeaux pour plus d’efficacité. Toutefois, un comparatif école bordeaux sera de rigueur afin de dénicher les meilleures écoles à bordeaux. Pour choisir son école privée, rendez-vous sur : www.avis-ecole-bordeaux.fr pour avoir les avis des étudiants en vue de faire une comparaison objective.

 

Aenean elit. Nullam pulvinar tristique Phasellus porta. ut ultricies Lorem Praesent